LA COMMUNE

 Données principales de la commune

La France comprend 13 régions en France métropolitaine, 101 départements, 34 970 communes.

Crozon fait partie des 15% des communes les plus importantes de France et se situe au 20ème rang des communes du Finistère avec 7 893 habitants (2017).

La mairie de Crozon a pour principale mission de satisfaire les besoins quotidiens de la population.

Très étendue (8 037 ha), la commune occupe la plus grande partie de la presqu'île et comprend 155 villages et hameaux, dont la ville de Crozon, Le Fret, Morgat, Saint-Fiacre, Saint-Hernot, Tal Ar Groas.

Le fonctionnement de la commune

 Lieu de l'administration de proximité, la commune est une collectivité locale autonome dont les décisions sont prises par une équipe municipale élue par les citoyens.

Elle est composée d'un maire, d'adjoints et de conseillers municipaux. Le conseil municipal de la commune de Crozon est formé de 29 élu(e)s dont 10 siègent également au conseil de la communauté de communes de la Presqu'île de Crozon-Aulne Maritime (CCPCAM).

La commune gère son propre personnel, c'est le quatrième employeur de la presqu'île derrière le ministère des armées, le centre Leclerc et le centre hospitalier.

LIRE

Les principaux domaines d'actions

 Démarches administratives

Urbanisme
Education
Sports et loisirs
Ports
Social et sanitaire
Culture
Voirie et entretien
Espaces naturels
Vie associative
Sécurité
Elections

LIRE


 La population

 Avec une densité de population de 94 habitants par km², la commune de Crozon compte une population de 7 893 habitants (population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, recensement de 2017) la population compte une proportion de 49% d'hommes pour 51% de femmes.

Les habitants de Crozon sont appelés les Crozonnais et les Crozonnaises.

LIRE



 Le budget

 En comptabilité publique les budgets comprennent deux sections : la section de fonctionnement et la section d'investissement.

LIRE



 Les commissions

 La législation prévoit la possibilité pour les conseils municipaux de créer en leur sein des commissions municipales destinées à améliorer le fonctionnement du conseil municipal dans le cadre de la préparation des délibérations. Elles sont constituées en règle générale pour la durée du mandat municipal mais peuvent être créées pour une durée limitée pour l'examen d'une question particulière.

Leur rôle se limite à l'examen préparatoire des affaires et questions qui doivent être soumises au conseil municipal. Ces commissions municipales sont des commissions d'étude. Elles émettent de simples avis et peuvent formuler des propositions mais ne disposent d'aucun pouvoir propre, le conseil municipal étant le seul compétent pour régler, par ses délibérations, les affaires de la commune.

LIRE