Le Conseil Régional 

de Bretagne

Le Conseil régional est l'assemblée délibérante de la Région Bretagne. Il décide des grandes orientations de la politique régionale et vote, chaque année, le budget de la Région.

Le Conseil régional de Bretagne compte 83 conseillers régionaux issus des quatre départements bretons : 

  • Côtes d'Armor
  • Finistère
  • Ille et Vilaine
  • Morbihan

Ils sont élus au suffrage universel pour six ans (2015 - 2021).

Le Conseil régional se réunit au moins une fois par trimestre en assemblée plénière (sessions). Dans l'intervalle des sessions, une partie des attributions de l'assemblée est déléguée à une commission permanente qui se réunit une fois par mois. Elle est élue à la proportionnelle des groupes politiques représentés au sein de l'assemblée. Elle est composée de 27 conseillers régionaux :

  • le président du Conseil régional
  • les 15 vice-président(e)s
  • et 9 conseillers régionaux de la majorité et de l'opposition

Les compétences obligatoires des Régions créées en 1982, définies par les lois de décentralisation, couvrent désormais les lycées, la formation professionnelle, le développement économique, les transports. La Région Bretagne a aussi fixé ses propres priorités, en matière de culture, de recherche, de logement, de santé, d'égalité femmes-hommes.

Dans un contexte de contrainte budgétaire, la Région maintient sa stratégie d'investissement, au service des territoires, avec le souci permanent d'un service public adapté aux besoins des Bretonnes et des Bretons. D'un montant de 1 550 millions d'euros, ce budget est en augmentation par rapport à 2018.

Il illustre la volonté de saisir les grandes opportunités qu'ouvrent les transitions (économiques, numériques, écologiques...), à travers la démarche BreizhCOP pour un nouveau projet de territoire : développer de nouveaux modèles économiques intégrant les enjeux du développement durable et soutenir l'agriculture dans ses évolutions, inventer de nouvelles solidarités entre les territoires.

La mise en oeuvre d'un programme prévisionnel pluriannuel d'investissements de 2 900 millions d'euros sur 2016-2021 a pour but : 

  • L'accessibilité de la Bretagne et la diffusion des effets de la grande vitesse à tout son territoire
  • La réalisation du plan "Bretagne Très Haut Débit" partout en Bretagne
  • L'aménagement du port de Brest pour accueillir la filière des énergies marines
  • Le soutien aux politiques territoriales
  • Et les investissements dans la rénovation globale des lycées.

Près de 4 100 agents territoriaux travaillent pour la Région dont plus de 1 000 dans les services centraux à Rennes. Placés sous l'autorité du directeur général des services nommé par le président du Conseil régional, ils mettent en oeuvre les politiques régionales et font fonctionner les lycées et ports.

En 2006, l'Etat a transféré aux Régions 

  • L'accueil, l'hébergement, l'entretien et la restauration des lycées publics
  • Les ports et aéroports régionaux
  • Les formations sanitaires et sociales
  • Ainsi que le service de l'inventaire du patrimoine

La Région Bretagne soutient la transmission des langues de Bretagne et le développement de leur usage dans la vie quotidienne. Une convention spécifique a été signée par l'Etat, la Région et les Universités de Bretagne occidentale et Rennes 2 en décembre 2015. Elle prévoit notamment une adaptation des seuils d'ouverture des nouveaux sites bilingues, l'évolution de la carte des pôles dans le secondaire, l'objectif de voir plus de 20 000 élèves scolarisés dans les filières bilingues (Ecole Diwan), l'augmentation des taux de recrutement des enseignants bilingues et leur formation continue, la mise en place d'outils de développement de la présence des langues dans la vie de tous les jours, en particulier dans le domaine des pratiques culturelles.